Bien préparer sa rentrée

Vous avez remarqué ? Ça sent la rentrée. Les copains bossent sur les réseaux sociaux (préparer des cours ensemble c’est mieux), je fais des confitures, je range mon bureau et je commence à me demander où j’ai bien pu mettre mon cartable (signe infaillible). Inévitablement, les médias nous tartinent de la crème de marronnier sur le sujet. Tous les ans c’est affligeant, mais là, je vous ai déniché une pépite ! Vous me connaissez maintenant, je ne suis pas la dernière à partager un bon article quand j’en vois un. Aujourd’hui, je voudrais non-partager un article* qui m’a tellement… effondrée, qu’il m’a redonné envie d’écrire.

L’angoisse du prof le veille de la rentrée

Savez vous quelle est LA question qui angoisse le prof la veille de la rentrée ? « Est-ce que je vais avoir la 5eB ? », « C’est quand les vacances de la Toussaint ? », « Est-ce que Kévin va réussir à avoir son brevet ? » , »Est-ce que les conseils de classe auront encore lieu le vendredi soir ? », « Qu’est-ce qu’on va boire à l’apéro ? », « Est ce que mes cours sont prêts ? », « Où est-ce que j’ai mis mon cartable ?

Ha ! Ha !
Je vous aime bien mais vous racontez n’importe quoi !

D’après cet article**, THE question est : « Qu’est ce que je vais me mettre ? »

On s’occupe de tout

Mais heureusement, on pense pour vous et ce formidable article*** vous explique tout.
Et on vous prend même pour un(e) con(nne).
Pour l’auteur de ce brillant article****, les enseignants sont forcément des gens qui, après avoir effectué cinq années d’études supérieures et obtenu un concours de la fonction publique, sont encore foutus de sortir de chez eux avec leur string autour du cou.
Pour pondre son truc il est allé chercher une spécialiste du « Dress code », une « consultante en image« (sic) dont l’entreprise***** cultive l’art de l’élégance (une sorte de Madame de Rothschild, mais pour les executive people) et une blogueuse****** pour qui le monde de l’entreprise est le grand Satan qui noyaute l’éducation avec l’évaluation par compétences.

Et enlevez ce string ! Le rouge ne vous va pas du tout.

20 ans de #fail

Cette année, je pense que je ne vais pas faire ma rentrée tellement je vais être has-been. Quand je pense que ça fait plus de 20 ans que j’enseigne sans savoir que « Les ensei­gnants, comme toutes les pro­fes­sions, ont un code ves­ti­men­taire qui leur est propre. » La honte !
Cependant deux lignes plus loin on vous explique que si vous avez regardé « P.R.O.F.S. » avec Fabrice Luchini, « Esprit rebelles » avec Michelle Pfeiffer ou « La Journée de la jupe« avec Isabelle Adjani, vous aurez compris qu’il n’en est rien.

Et là je reste comme une gourde, avec l’allumette que j’allais utiliser pour flanquer le feu à la totalité de ma garde-robe.
Code ou pas code ?

J’apprends ainsi (et je me brûle avec l’allumette) qu’on reconnaît un prof à ce qu’il fait preuve d’une « certaine décontraction » vestimentaire (avec ça on est bien avancé) et que cette décontraction dépend des matières enseignées et de l’âge de son public. Bref du « casual« , mais avec cette petite touche de personnalisation qui permet à coup sûr de distinguer l’enseignant(e) de petite section de maternelle (le vomi sur la manche ?) et le prof de maçonnerie (la truelle négligemment glissée dans la poche arrière ?) du boucher-charcutier-volailler.

À ce moment-là, j’allume une deuxième allumette.

Pour les hommes on constate dans la foulée la rareté du nœud papillon (même pas pour les profs de philo ?) et la totale disparition du pantalon en velours qui, de toute façon seraient trop naze (c’est bien noté Nico… ?). Et c’est là que j’apprends que les profs de sport sont en tenue de sport, que les profs d’atelier ont des blouses, que les profs de sciences humaines ont plus souvent un « look baroque » à cause de leurs disciplines bien-aimées, et que les profs de sciences évitent de porter des talons hauts parce qu’eux, ils circulent beaucoup entre les tables******* . Quelle pertinence dans la vision !

La deuxième allumette me tombe des doigts et j’envisage sérieusement de me pendre au porte-manteau.

Enfin, exit les décolletés, les jupes au-dessus du genou, … vous allez exciter les gosses. Certains se rappelleront avec nostalgie de leurs émois adolescents à la vue de l’échancrure d’un chemisier ? C’est juste parce que la prof’ avait mal travaillé son look et le proviseur aurait dû lui en faire la remarque.

Le reste est de la même farine. Je vous l’épargne.

Le culte de l’image

« Le plus impor­tant c’est d’être accepté par ses col­lègues, de par­ve­nir à se fondre dans le moule. Tenter l’excentricité c’est ris­quer le rejet. »

Voila.

C’est quand j’ai lu ça que je me suis pendue.

Parce que, de deux choses l’une : soit la dame « qui-sait-comment-on-doit-se-tenir » a raison et les profs sont des cons formatés et bornés (y compris moi) puisqu’ils jugent leurs collègues sur leur apparence et pas sur leurs qualités humaines et/ou pédagogiques.
Soit on leur conseille là, sous mes yeux, de le devenir.

En lisant la dernière phrase******** j’ai eu une ultime pensée attristée pour Kévin.
« (…) si les élèves sont déjà répu­tés sur­vol­tés, tur­bu­lents, inutile de tendre le bâton pour se faire battre, ils sai­si­ront n’importe quel prétexte. »

Kévin, fais gaffe à ton personnal branding, sinon, tu vas morfler !

* Non, je ne vous donnerai pas le lien !
** Je viens de vous dire que je ne vous le donnerai pas !
*** J’ai dit : « Non ! »
**** Pourquoi vous insistez, je ne vous le donnerai pas.
***** Son nom ne vous dirait rien.
****** Vous voulez quand même pas lire ça ?
******* Donc cette collègue enseigne depuis son bureau ?
******** Et avant de péter le porte-manteau !

Bonus !

L’article fait également mention d’une excellente vidéo produite par Arte dans la série « Personne ne bouge ! », un de ces petits formats délicieux dont cette chaîne a le secret et intitulée « Comment s’habiller quand on est prof en ZEP« . L’auteur de l’article a bien vu l’humour du propos, mais carrément raté l’ironie, marque de fabrique des productions Mauduit/Collin/Bonnaud… Dommage !

N’hésitez pas à regarder les autres vidéos (« Comment s’habiller pour aller voter« , « Comment s’habiller quand on est moche » ou « Comment s’habiller pour dormir » (un chef d’oeuvre !).

Merci à Amélie pour sa relecture pointilleuse !

Advertisements

10 Commentaires

Classé dans Bavardage, Lectures

10 réponses à “Bien préparer sa rentrée

  1. Bravo, maintenant je mets quoi pour la pré-rentrée ? Mon tee-shirt avec une vache, c’est trop décontracté, non ??

  2. billet hilarant et salutaire que tous les profs devraient lire avant la pré-rentrée: merci, merci, merci… 😉

  3. vvoiron

    Avec tout ça on ne sait toujours pas quoi mettre pour la rentrée. Ah si. Je vais faire comme toi (pour ne pas être rejetée): un porte-manteau autour du cou.

  4. Crocq Stephanie

    Ah ben voilà! Je viens de pleurer de rire et mon rimmel a coulé sur ma dernière chemise à plastron!

  5. et donc on nous reconnait à notre costume ? Flûte, moi qui croyais passer incognito. Mais je vais regarder mes collègues d’un autre oeil ( surtout celui qui est sensé être baroque jusqu’au bout des ongles !) ah ah ! la connerie n’a donc pas de limite.

  6. Emilie

    Plus de noeud pap ? il faut absolument que j’en parle à mon collègue d’HG, qui en met un tous les jours avec un complet en tweed et des pantalons en velours (et ce n’est même pas une blague !) (NB : j’avais lu l’article mais pas ta réponse à l’époque).
    Il faudra aussi que j’explique à mes 3 collègues de sciences qu’elles doivent arrêter les talons aiguille et tant que j’y suis aux profs d’arts plastiques qu’ils doivent tous les deux changer de look non mais oh, trop d’originalité, ils vont se faire exclure ! Bref, le dress-code, rien à taper ! je mets ce que je veux, la jupe crayon et les talons, le jean avec le t-shirt rose à fleurs épicétou.

  7. Hilarant! Tordant! Flippant aussi… hahaha! cependant, j’ai réglé le problème: prof de français en Espagne, pour moi, c’est béret, baguette et marinière! So frenchy!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s